Isobel Campbell & Mark Lanegan @ le Trabendo, Paris.

Isobel Campbell & Mark LaneganRamblin’ Man (Hank William cover)

Le truc le plus dingue à retenir de la soirée, ça reste que le Mark Lanegan, il porte les mêmes pompes que moi, ce qui montre bien qu’il est rock en 2008.

À part ça ce Trabendo aura été dans la même veine que la Cigale de juin, tout aussi calme, statique et beau. Lanegan n’a jamais été une bête de scène et ce n’est pas Campbell qui arrangera les choses, mieux vaut se le tenir pour dit avant de se pointer à la soirée. Cela étant, le plantage au milieu de (Do You Wanna) Come Walk With Me? et le fou rire général qu’il provoque rend le tout un instant plus vivant, plus magique. Ça a du bon de se comporter en humain, des fois.

10 commentaires

  1. 6 décembre 2008
    Répondre

    je les adore, je suis allée les écouter à la cigale, j’ai été frustrée, à se demander s’ils savent qu’il y a un public devant eux. mais je ne leur en veux même pas assez, leur musique est si magique…

  2. 7 décembre 2008
    Répondre

    bon ok,
    j’ai entendu le même son de cloche d’ennui chronique
    mais… et marie-flore alors?
    🙂

  3. dave
    8 décembre 2008
    Répondre

    Marie Flore…Magnifique !!!!!!!

  4. 8 décembre 2008
    Répondre

    Peekaboo> C’est ce que je pense aussi… Ça doit être dur à découvrir en live à cause de cette statique, mieux vaut venir bien préparé.

    Arbobo> Marie-Flore, elle est super-jolie, déjà, on en mangerait. Ensuite musicalement c’était assez chouette mais elle a eu l’air très intimidé, c’était assez étrange.

    Dave> Héhéhé.

  5. 9 décembre 2008
    Répondre

    Diantre, il va falloir qu’on se batte alors 🙂

    Je vais lire de suite, merci !

  6. 12 décembre 2008
    Répondre

    Aaaaaaaaaaaaah je comprends mieux, ça faisait trois jours que je recliquais régulièrement en pensant que « le site finirait bien par remarcher, » sot que je suis !

Laisser un commentaire